• Fabien Marchand

Léonardo Da Vinci


Rêve karmique:« Je sentais à peine sa main dans la mienne. J’avais froid. Moi qui n’avait jamais craint aucune situation, je sentais la peur m’envahir.Je regardais son visage angélique. Son regard doux et bienveillant se posait sur moi à chaque fois que son coeur le lui permettait. J’y voyais l’Amour que j’avais si souvent pris pour de l’admiration et qui m’avait rendu distant et dur. Il me regardait avec compassion et amour, ce qui le rendait encore plus beau. Son grain de peau lisse, ce regard habituellement si profondément pénétrant en moi était maintenant couvert du voile du chagrin. Nous le savions tous deux. J’allais le quitter à jamais.Il lui faudrait finir à ma place, il le fallait. Tout était là dans l’atelier du Clos.Je ne voulais que la perfection dans tout, pour tous, en aucun cas la lumière et la gloire. Sinon j’aurais agit bien différemment. L’imperfection ne peut que souffrir du compromis, il ne faut jamais en faire.Lui était parfait, je le voyais maintenant, trop tard… maintenant que la vie quittait mon corps.Peut-on rêver plus belle mort que celle qui vient nous chercher dans les bras de l’Amour de sa vie ?Les derniers mois avaient été pénibles, sentir ce corps quitter mon contrôle… ma volonté n’y faisait plus rien, mes mains n’y arrivaient plus, mes yeux non plus. Ce corps défaillant allait retourner à la terre et mon esprit, lui, allait-il se perdre dans le néant ? Je partirai avec le souvenir de sa beauté, de sa candeur, de sa foi indéfectible en cette fable qu’il aimait à croire et qui le rendait si fort. Me pardonnerai-je les souffrances que je lui ai infligées, si ce créateur existe bien et que je me retrouve face à lui ? Sans doute que les enfers s’ouvriront pour mon âme. Mais finalement, ils étaient déjà là avec moi depuis si longtemps. Je le sentais aussi, l’autre.Il ne me quittait pas, jamais. Depuis des années déjà, il me suivait, me parlait, là au dessus de mon épaule droite. Ce "fauve pourpre" me montrait son visage tatoué chaque fois qu’il le pouvait. Il m’avait pris mon oeil droit, ma main droite également et maintenant il me poussait à la mort en vidant ce corps de son étincelle de vie.Je le savais depuis longtemps que je devais transmettre… et Francesco Giovani était le meilleur de nous. Il saurait quoi faire avec… Je lui avait expliqué ce qu’il devait savoir, ce qu’il pouvait porter, sans se détruire, lui qui était si croyant.Il connaissait les signes cachés dans mes oeuvres, il croyait savoir quel mystère y était dissimulé. Ce mystère qu’un jour le Monde découvrirait. Le Monde le devait. Francesco pensait connaitre la vérité. Finalement comme beaucoup de monde, il connaissait le premier mensonge, celui qui en renferme un autre.Elle l’avait accompagné jusqu’à la croix. Il en avait décidé ainsi pour les protéger, elle et Sarah, sa fille… Jean et Marie étaient là aussi, bien sûr, et ils le resteraient encore longtemps, fidèles à son enseignement, à ses principes. Marie Madeleine portait la descendance mais pas à l’époque connue de tous, pas dans les conditions exposées par cette fable biblesque. Ils nous spoliaient tous depuis tant de temps.Je connaissais la vérité depuis longtemps mais comment la transmettre sans le mettre en danger ?Si il la connaissait vraiment, il s’effondrerait autant que sa foi se détruirait, l’amenant ainsi à l’apostasie. Il ne devait pas savoir la vérité, pas maintenant.Quelques mois plus tôt, dans ce grenier sombre, je lui avait confié les quelques trois mille dessins codés que j’avais réalisé. Je lui dit alors d’assembler les feuillets… Il devait garder le Codex Atlanticus et le cacher jusqu’au moment où le Monde serait prêt à accueillir la vérité.Mes dernières paroles furent pour lui “Pareil aux Anges, tu as des ailes”, mon dernier regard aussi…Quelle merveilleuse dernière vision que l’Amour pour accompagner un si long sommeil. »

L’Homme


Autoportrait Léonard


Léonardo Da Vinci, né le 15 avril 1452, à Vinci en Toscane, était un génie. Un esprit créatif, avide de savoirs et de connaissances. Tous les spécialistes de l’art, les historiens en conviennent, il était un touche à tout éclectique. Constamment en avance sur son temps, il garda une liberté d’action et de pensée qui fit de lui, parfois un paria, parfois un avant gardiste reconnu. Il ne laissa personne indifférent, il était aimé ou détesté.

Sa vie est passionnante. Ses inventions, pourtant purement théoriques, fascinent encore de nos jours.

Quelques dates importantes…

  1. Da Vinci fut sous la protection de Ludovic Sfroza qui lui commanda de peindre la Cène dans le couvent Santa Maria Del Grazie de 1494 à 1498.

Francesco Giovani Melzi

  1. Francesco Giovani Melzi rentra en son atelier d’élèves et fut son protégé dès 1508 et jusqu’à sa mort en 1519. Melzi sera son légataire principal, lui transmettant ce qui semble aujourd'hui avoir été ses documents les plus importants. Nous n’avons aucune preuve que Léonard et Francesco aient été amants mais il est peu probable qu’il en ait été autrement.

  2. En 1513, il retourne à Rome sous le patronage du Pape Leon X, de la famille de Médicis.

  3. En 1519, à sa mort, Léonard tentait de terminer ce qu’il estimait être son chef d’oeuvre, un tableau nommé: Saint Jean Baptiste. Tableau inachevé, celui-ci est pourtant une clé importante des mensonges qui nous entourent.

Je pourrais mettre des dizaines de dates mais aucune autre n’aurait vraiment d’importance...

Da Vinci Code …

Sa vie est également teintée de mystères, de zones d’ombres, d’inconnus qui alimentent constamment les écrits de différents auteurs. Pour ne citer que Dan Brown et son fameux « Da Vinci code » qui prétend dévoiler « le secret » de la Chrétienté.

Résumons ce que prétendent bons nombres d’auteurs et historiens amateurs.

Léonard de Vinci aurait eut connaissance de, ce que nous appelons en Provence, …

« La légende Dorée »

Jésus, le Christ, aurait été marié avant sa mort et sa résurrection.

Sa femme, Marie Madeleine, serait tombée enceinte avant sa crucifixion. Ainsi, quelques semaines ou mois après sa disparition, Marie-Madeleine, Marie, Marie Jacobé et Jean auraient fuit Jérusalem pour gagner la France. Naviguant sur la Méditerranée, ils auraient accosté dans la ville que nous connaissons aujourd'hui sous le nom des « Saintes-Marie-de-la-Mer ».

Tous, ou seulement une partie car il y a des incertitudes importantes concernant Marie Jacobé et Marie, se rendirent à Saint Maximin la Sainte Baume, dans le Var.


Marie Madeleine s’isola dans la grotte de la Sainte Baume, dans la montagne qui domine la plaine. Vivant en ermite durant plus de trente ans, elle éleva sa fille Sarah. Jean veilla sur elles jusqu’à la douzième année de l’enfant, puis partit pour la Turquie, à Ephèse.

Là-bas, il « évangélisa », écrivit « l’Apocalypse » et y finit sa vie.


Encore aujourd’hui il est possible de visiter

Le crane de Marie Madeleine à la Basilique de Saint-                                     Maximin-La-Sainte-Baume


la grotte de Marie Madeleine et la Basilique de Saint Maximin la Sainte Baume où sont exposées

« les reliques supposées » de Marie Madeleine.

La légende Dorée trouve matière à son existence au travers des évangiles apocryphes, celles-ci sont considérées comme gnostiques par le Vatican qui les a écartées des évangiles officielles ayant servi à l’écriture d’une bible « rénovée » lors du concile de Nicée.

L’évangile selon Thomas, le livre secret de Jacques, L’évangile selon Marie Madeleine, Les actes de Thomas et de Pierre, L’évangile de la Vérité sont des textes jugés hérétiques par l’Eglise mais servant néanmoins de base à la “Légende Dorée”.


Sigle du Prieuré de Sion

Société secrète

Le secret de la descendance de Jésus était connu de plusieurs personnes qui auraient veillé à maintenir le silence mais aussi la sécurité de Marie Madeleine et sa fille: une société secrète nommée « Le Prieuré de Sion ». Cette société secrète aurait été crée en 1099 par d’anciens membres de l’Ordre Templier.

De génération en génération, les membres du Prieuré auraient protégé le secret, brouillés les pistes, laissés des signes, des documents pour que seules les personnes vertueuses découvrent la vérité.

Le Vatican n’aurait eu de cesse de traquer les « hérétiques », dénommés ainsi depuis le Concile de Nicée de 325 ap J.C.

L’Histoire dit que le Vatican aurait réprouvé, La Cène, l’oeuvre peinte par Léonard De Vinci. Ce qui semble accréditer la thèse des croyants qu’une descendance Christique ait été cachée par le Vatican, puisque c’est justement ce tableau qui indiquerait la descendance du Christ.

Si, les croyants pouvaient savoir que Jésus, cet être Divin incarné sur Terre, avait eu une descendance comme n’importe quel Homme, alors il ne serait plus considéré comme l’incarnation de Dieu sur Terre. La notion d’un Dieu juge de toutes actions, punissant ou approuvant, s’effondrerait et par là même la toute puissance de l’Eglise qui finalement se prétend être « l'émissaire » de Dieu sur Terre, depuis le “départ” de Jésus.

Le pouvoir détenu par la Religion catholique mais aussi toutes les religions Abrahamiques pourrait s’effondrer.

Du moins, c’est ce que les auteurs et historiens amateurs prétendent.

De grands personnages de l’histoire de l’Homme aurait été au courant de la Légende Dorée… Certains auraient même été ordonnés Grands Maîtres. La lignée des Grands Maîtres aurait débuté avec Jean de Gisors, en 1188, en pleine période Templière également…


Le Christ, la figure de la Foi pour des millions de personnes dans le Monde...

Les Grands Maîtres

Parmis les noms prestigieux de la liste des Grands Maîtres on trouve, dans le désordre, Nicolas Flamel, Isaac Newton, Victor Hugo, Jean Cocteau et.. Léonard De Vinci.

Il auraient été Grands Maîtres de 1510 à 1519.

Léonard, ayant connaissance de la Légende Dorée aurait intégré des éléments de celle-ci dans ses tableaux, esquisses, croquis tout au long de sa vie. Des études poussées ont permis de mettre en évidence que Léonard possédait les connaissances des évangiles gnostiques.

Le but aurait été de permettre au Monde de découvrir le secret enfoui par le Vatican: le Saint Graal. Le saint Graal “serait”, à priori, une lignée descendante du Christ et de Marie Madeleine. Les mérovingiens seraient les descendants du Christ, “les fils de David”.

Léonardo Da Vinci… Alchimiste ?

Il était avant tout attiré par les sciences considérées comme occultes en lien avec la nature, ainsi l’alchimie l’attirait plus que tout. Il croyait à la perfection incarnée dans le mariage alchimique, à savoir la fusion du féminin sacré d’avec le masculin sacré.


Saint Jean Baptiste (non achevé ?) est une Clé du grand secret...


Ses représentations androgynes dans ses peintures sont la preuve d’une recherche permanente du mariage alchimique.

L’hermétisme faisait, sans aucun doute possible, partie de son savoir car ses oeuvres en sont bien trop imprégnées pour que l’on puisse le nier.

En étudiant de près celles-ci, on se rend rapidement compte que ses connaissances dans la Divine proportion, le nombre d’Or, le symbolisme et beaucoup d’autres disciplines, ont façonné une complexité monumentale à toute son oeuvre.

Chaque tableau renferme plusieurs niveaux de lecture et de compréhension.

La position des mains dans ses tableaux semble indiquer des éléments importants que l’on peine à comprendre sans posséder un bon savoir du décryptage symbolique.

1er Décryptage de la Cène… le 1er mensonge.

“Léonard de Vinci risqua tout pour nous livrer cette version de l’évangile reniée par l’Eglise. Nous pourrions attribuer à ce geste un caractère insignifiant, naïf mais bien au contraire tout ce que Léonard de Vinci entreprenait n’ait rien d’anodin et s’apparentait plutôt de la Mission”


https://www.youtube.com/watch?v=gy2F02MqAdE

https://www.youtube.com/watch?v=6Cddq5WaPTE

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=lFid92izZWs


Si vous êtes arrivé à suivre jusqu’à présent, je crains que vous ayez plus de mal à suivre pour la suite… Mais accrochez-vous...


La Cène

En 2003, à la sortie du livre de Dan Brown, j’ai pu le lire. Je l’ai trouvé intéressant, même si plusieurs choses me chiffonnaient… Je ne savais pas vraiment dire quoi mais j’ai fini par mettre le doigt dessus…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Da_Vi...

Si la théorie de Dan Brown était juste:

Pourquoi le Vatican n’avait pas essayé de faire interdire le livre ou tout du moins, pourquoi avaient-ils laissé Dan Brown consulter des documents officiels et faire des recherches sur la prétendue descendance du Christ ?

A contrario, si la théorie de Dan Brown était fausse:

Pourquoi le Vatican n’a pas réagi lorsque le livre s’est vendu à des millions d’exemplaires dans le Monde ? Les dégâts sur la Foi Chrétienne allaient forcément être importants: semer un doute inutile... non ?

  1. En tout les cas, pourquoi ne pas avoir détruit les évangiles apocryphes il y a des siècles ?

  2. Pourquoi ne pas avoir dénoncé avec virulence ou au moins démenti officiellement la véracité des hypothèses développées par Dan Brown ?

  3. Pourquoi l’Eglise n’a pas fait détruire les oeuvres controversées et codées de Léonard De Vinci ? La Cène a bien été réprouvé par l’Eglise...

Et là je me suis dit que le Vatican devait avoir quelque chose de plus important à cacher et que finalement laisser révéler un “petit” secret serait moins grave que révéler le “grand”...

Je n’aurai jamais pu penser que “mon enquête” sur la Pyramide de Gizeh allait m’amener à remettre en question autant de valeurs, autant de croyances... le tout en passant par tellement d’époques différentes pour finalement boucler la boucle.

Si je vous disais maintenant, que ce 1er secret, la descendance du Christ, n’est pas la vérité ?

Si je vous disais qu’il a été créé de toutes pièces pour en cacher un autre…

Beaucoup, beaucoup plus gros.

Léonard savait tout ça… et il a caché les preuves du 2e secret, le véritable, dans toutes ses oeuvres et documents.

Affaire à suivre dans l’article “Les religions (2/3)”... (à venir)

En savoir plus:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Léonard_de_Vinci

https://fr.wikipedia.org/wiki/Codex_Atlanticus

https://fr.wikipedia.org/wiki/Francesco_Melzi

UNITY IS THE KEY SAS

9 avenue d'Italie

68110 ILLZACH, France

RCS Mulhouse – Siren: 837 659 523
Code APE: 5811z

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

© 2019 par Fabien Marchand pour UITK SAS.