• Anaïs Doussot

L'adulte tyrannique du profil Yang/Chaser - 2eme partie

Suite de l'article "L'adulte tyrannique du profil Yang/Chaser - 1ere partie"


Rappel

L'enfant intérieur, dernière roue du carrosse

Petit à petit, année après année, l’enfant qui avait peur de mal faire devient un adulte analytique, froid, dur, efficace et absolument convaincu d’avoir confiance en lui-même.

Sa mécanique analytique, basée sur la logique palpable et concrète, lui permet de se prémunir de tout échec d’analyse des faits.


Mais… dans toute vivance, il n’y a pas que les faits…


suite ...


La Machine de guerre visant la perfection

L’adulte vit dans les contraintes, les obligations et les objectifs majoritairement professionnels. Il se défini par les actions qu’il entreprend, sa performance. Ses actions qui sont minutieusement établies au préalable par un raisonnement logique ne laissent pas la place à l’échec, car absolument tous les schémas possibles ont été pré évalués et pesés. Toute prise de risque devant être mesurée ne saurait devoir compromettre le résultat du projet et les objectifs initiaux, ni remettre en question l’analyse de départ, du fond qui a permis la décision.

Cela ne laissant aucune place pour des choses nouvelles, imprévues, spontanées ou créatives; source de joie pure et dénuées de but intellectuel. L’adulte a confiance en lui par sa capacité de raisonnement et de mise en oeuvre.


S'isoler pour se préserver

La conviction que le danger dans la vie est toujours relié aux autres, à leur illogisme, à leur médiocrité est profondément ancré dans le profil Yang.

Concernant ses besoins personnels, il ne s’interroge pas, ni même la partie enfant en lui. Persuadé que ses besoins Yin sont inutiles et source d’éparpillement. L ‘adulte est absolument convaincu que ses besoins yin n’ont pas vocation à être comblés et ne l’enrichiront pas. ll est d’ailleurs effrayé à l’idée de perdre le contrôle sur les événements, et les émotions. ces dernières étant non gérées avant travail, elles ne peuvent que bouleverser sa routine bien huilée de pragmatisme. Sans mode d’emploi, l’échec est garanti!


"Seulement moi qui sait ce qui est bon pour moi"

Contrairement au profil yin étant en constante recherche de joie, le profil yang se préserve uniquement de l’absence de souffrance. La recherche de joie et de spontanéité n’est donc absolument pas estimée comme être un besoin, une aspiration pour lui. Sa volonté première étant d’être en sécurité, protégé de toute influence extérieure qui chercherait à le changer.

Il considère être le mieux placé pour savoir ce dont il a besoin, et ne permettra aucune intrusion dans ses rouages millimétrés à moins d’être en grande souffrance et être force de constater que sa mécanique est obsolète… Le profil Yang n'aura d'ailleurs aucun mal à agir comme un bourreau (voir triangle de Karpman) afin de tenir à distance les personnes trop envahissantes ou dont-il ne souhaite pas la compagnie.


L'émotionnel... le no man's land

Pendant la compensation, le travail qui consiste à explorer les consciences Yin (émotionnelle et spirituelle), l’adulte découvre l’ouverture à son soi, à son enfant intérieur mais aussi à la spiritualité.

C’est grâce à cette ouverture au soi qu’il peut construite son nouvel équilibre comportemental.


Borné, têtu et bouché à l'émeri

Toutefois l’adulte peut rester et persister dans sa configuration initiale ( hyper contrôle et ego avec fermeture à ses envies et besoins yin - émotionnels et spirituels).

L’adulte, par automatisme instinctif, va revenir à son ancien schéma de fonctionnement basé uniquement sur sa réflexion, les faits; et ce sans identifier ce qu’il se passe en interne d’un point de vue émotionnel… en laissant son enfant intérieur à l’abandon et en détresse émotionnelle.


Il choisira d’ailleurs toujours de développer les aspects spirituels avant l’ouverture à l’émotionnel.

Le développement spirituel apportant des connaissances supplémentaires, lui permettra d'acquérir davantage d’outils pour une meilleure maitrise de soi et de sa vie, mais aussi et surtout pour aider et guider les autres.


"Souffrir il te faudra !"

L'individu adulte ne peut pas détecter ses multiples dualités entre l'enfant et l'adulte autrement que par la souffrance émotionnelle: un émotionnel qui explose par une énorme colère.


Cette dernière le rendra instable lorsqu'elle ne pourra plus être contenue. Jusqu’à perdre totalement pied sur des raisonnements précédemment bien millimétrés et rodés.


Car derrière cette colère se cache d’autres émotions non identifiées qui renvoient aux blessures secondaires, ainsi qu’à la blessure archaïque: la blessure d'abandon.


Alors que faire ?

Le travail de compensation permettra à l’adulte d’explorer et expanser son Yin, qui est sa partie manquante et méconnue. La partie yang bien que excessive sera en partie conservée dans son ADN de base.


Unifier et pas Uniformiser

Un accompagnement personnalisé, structuré, équilibré et constant permettra au profil Yang de découvrir les mécanismes profonds qu’il a mis en place, tout jeune, afin de se rassurer. Les prises de conscience qui résulteront de ses découvertes mériteront sans doute d’explorer également les mécanismes de la dépendance affective amoureuse dont nombre de profil Yang souffrent. C’est bien souvent l’égo analytique des profils Yang, qui pensent avoir tout compris, qui leur fait croire qu’ils n’ont plus de dépendance.


La vente de rêves et d'illusions...

D’ailleurs ils sont souvent prisonniers de leur réflexe de compréhension intellectuelle qui les empêchent de constater que « comprendre » n’est pas la même chose que «guérir ».

C’est ce même mécanisme analytique dominant qui les fait agir avec une évidente fainéantise dans le processus de reconquête de leur enfant intérieur. Ils se tournent souvent directement vers des « stages » de découverte de l’enfant intérieur en pensant qu’un weekend de conseils "perchés et standardisés" mettra au pas leur enfant intérieur. C’est évidemment utopique de croire qu’un stage dissoudra des années de tyrannie comportementale de la part adulte sur l’enfant. C’est bien en changeant de «logiciel interne » que les choses pourront changer. Ce travail est parfois long mais agit crescendo sur l’équilibre personnel.


Détruire avant de reconstruire

La découverte des outils de L'unicité® permettant de se reconnecter à son enfant intérieur devront également être explorés. C’est au travers de tous ces efforts de développement personnel que le profil Yang pourra surement renouer le contact et la communication entre son adulte à tendance tyrannique et un enfant intérieur devenu mutique avec le temps. En somme pour apprendre à aller vers l’enfant, il faudra désapprendre des comportements malsains pour soi-même.



Lorsque les envies, les besoins et les droits de l’enfant seront à nouveau redevenus la priorité quotidienne du profil Yang, il pourra considérer que son travail de compensation touchera l’équilibre parfait.


Bonne journée à toutes et à tous :)

Anaïs Doussot


Besoin d’un rdv de coaching avec Anaïs Doussot ?

Consultez son agenda en ligne

Livre « Flamme Jumelle, de la Gémellité à l’Unicité » disponible sur Amazon

902 vues

Posts récents

Voir tout