• Fabien Marchand

Les quatre consciences © - Émotionnelle

Extrait de la formation "les quatre consciences©" de Fabien MARCHAND pour Unity is the Key SAS


« Le manque de conscience fait naître la souffrance. La souffrance fait naître la conscience. La conscience fait disparaitre la souffrance. » Annie Marquier


La Conscience Émotionnelle



Cette conscience est le siège de nos sensations non physiques, c’est grâce à elle que nous percevons les émotions, les sentiments et les états émotifs. Cette conscience est très méconnue, tout d’abord parce que personne ne nous apprend jamais les spécificités des émotions, des sentiments et des états. Ensuite parce que parler de nos émotions et états émotifs est souvent mal compris. En effet, notre système éducatif et social enseigne à ne pas exprimer les émotions. Que l'on ressente de la colère, de la frustration, de l'angoisse, de la peur, de la tristesse, de la joie, de l'affection, des désirs, de l'amour, quelle que soit la nature de l'émotion, nous apprenons à garder en nous toutes nos expressions émotionnelles.


Sois sage !

Exprimer un doute, une faiblesse émotionnelle ou carrément une souffrance sera considéré comme une immaturité ou une vulnérabilité provoquant, en cas de verbalisation, des réactions infantilisantes ou culpabilisantes de la part des parents, proches et/ou hiérarchie… Nous serons jugés comme vulnérables, donc incapables. Enfant nous pouvons même nous sentir encombrants aux yeux des parents.


Donc, nous nous taisons. Plus le temps passe, plus nous allons tenter de ne pas entendre nos souffrances et nos peurs. Ce refoulement conduit inévitablement à un état de stress permanent qui mine peu à peu notre système immunitaire. Nous avons déjà expliqué que la flore intestinale est le siège de l’assimilation de bon nombre de nutriments indispensables à notre équilibre émotionnel et que l’équilibre émotionnel est vital à la stabilité de la flore intestinale. Or cette flore nourrit également le système immunitaire. Ainsi, si la flore est déréglée, notre immunité sera en dépression et cela pourrait nous conduire vers un mal-être global et la maladie physique.

Nous avons là l’exemple d’un déséquilibre provenant de la psyché, ayant des répercussions symptomatiques, somatiques dans la conscience corporelle.



Trop plein

La plupart des gens ne savent pas comment extérioriser leurs émotions sans basculer dans la violence ou l’abattement nerveux. C’est pourquoi nombre de gens utilisent les médicaments, les drogues illégales, le tabac, l'alcool, la malbouffe ou l'excès de travail pour s’abrutir et ainsi anesthésier leur sensibilité émotionnelle.


Une florissante industrie du bien-être artificiel incite le consommateur à acheter un produit pour se sentir bien, le persuadant qu'il ne peut pas, par lui-même, gérer ses émotions et énergies négatives ...




Cet article est un extrait de la formation "les 4 consciences" de Fabien Marchand

Achetez immédiatement la formation complète !!




192 vues

Posts récents

Voir tout