• Fabien Marchand

Les quatre consciences © - Corporelle

Extrait de la formation "les quatre consciences©" de Fabien MARCHAND pour Unity is the Key SAS


« Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience. » Karl Marx


La Conscience Corporelle


Au départ X ou Y

Chronologiquement, elle est la première conscience par laquelle nous débutons notre existence sur terre. En effet, nos premières cellules commencent leurs existences bien avant que notre âme ne cherche à s’ancrer dans la matière. La première division cellulaire, suite à la fécondation de l’ovule maternel par la semence paternelle, insuffle la dynamique de croissance du corps. Cette conscience est notre matière et c’est celle qui nous permet de réaliser les choses dans notre vie. C’est par cette conscience que nous ressentons également la fugacité de l’existence.

N’est-ce pas cette conscience qui subit le plus le temps qui passe ?



C’est bien cette conscience qui est née à une époque passée et va mourir dans un futur certain. Cet état de fait est connu de nos cellules depuis toujours. En effet, tout au long de notre vie, nos cellules ont suivi des processus de fabrication, fonctionnement et enfin destruction. Une cellule nait, fonctionne et meurt. Simplement juste avant de mourir, cette cellule aura donné naissance à une remplaçante afin d’assurer une pérennisation temporaire de notre existence. Ce processus de naissance/mort se nomme la mitose cellulaire. Chaque cellule réalisera ce cycle 40 à 42 fois avant de mourir définitivement. Ainsi le temps qui s’écoule inexorablement verra nos cellules réaliser ce cycle jusqu’à son terme. Lorsqu’une cellule meurt définitivement, elle laissera ses voisines orphelines pour assumer le surcroît de travail laissé par son départ. Voici l’explication allégorique et simpliste du vieillissement. C’est une dynamique qui trouve sa première étape dans la première division cellulaire.


Cette dynamique est exponentielle et poussera le développement de cette conscience corporelle individuelle. Elle est la seule conscience visible, palpable et tangible. Elle est donc la conscience la plus Yang de toutes.



Carl Gustav Jung associerait, sans doute, cette conscience à nos fonctions de sensations. C’est en effet notre corps physique qui nous permettra de nous sentir exister au travers des cinq sens, dès la petite enfance. Nos cinq sens, nos pensées intellectuelles et nos émotions ne naissent pas avant que notre corps atteigne une maturité suffisante pour que chaque sens et conscience puissent débuter un éveil de perception et de fonctionnement.



Cet article est un extrait de la formation "les 4 consciences" de Fabien Marchand

Achetez immédiatement la formation complète !!




221 vues

Posts récents

Voir tout