• Fabien Marchand

Les religions (1/3)

Mis à jour : 22 août 2019


Attention

Je vous préviens que cet article, en plusieurs parties, va vous secouer et risque de changer à jamais la Foi que vous pourriez nourrir de votre religion.

Loin de moi l’envie d’anéantir votre système de croyances.

Je ne cherche qu’à savoir ce qui se cache derrière les informations que je canalise depuis quatre années ET à comprendre les changements et événements qui ont lieu actuellement dans le Monde.

Il se trouve que lorsque j’ai compris que la Terre vivait une période délicate et que vraisemblablement un cataclysme s’étant déjà produit dans le passé allait à nouveau avoir lieu, je me suis rapidement retrouvé confronté à certaines réalités.

Me rendre compte que des traces de cet événement passé avaient été laissées par d’anciennes civilisations pour nous prévenir d’un nouveau cycle à venir a été mon premier choc.

Recevoir des canalisations, des flashs, des informations, des signes de synchronicités m’ont confirmé bons nombres de faits.

J’ai continué de chercher les signes laissés par les anciens. M’appuyant sur les travaux d’éminents chercheurs et amateurs motivés, j’ai fini par être confronté à une évidence.

On nous cachait quelque chose. Quelque chose d’assez énorme pour que cela soit dissimulé depuis des siècles.

A force de chercher, j’ai fini par constater que dans le Monde de la Matrice on nous cache la vérité avec, ce que j’appelle, un système de Matriochka…

Vous connaissez sans doute cet objet d’origine Russe qui est constitué de multiples poupées, en bois peint, de différentes tailles qui se cachent les unes dans les autres.

J’étais face à un secret caché dans un autre, lui même dissimulé dans un troisième et ainsi de suite…

Matriochka... ou comment cacher un secret dans un secret...

J’espère que vous avez lu mes précédents articles, sinon, vous ne comprendrez rien… Néanmoins, je vous résume à l’extrême.

  1. Le Monde change, nous le percevons. Les mentalités, l’économie, la politique, les relations humaines, les relations diplomatiques, le climat, les énergies de Gaïa, nos énergies, etc…

  2. La spiritualité semble se développer de plus en plus dans la société sans pour autant prendre le tournant du mystico-délirant. Certes il y en a mais le courant est, Dieu merci, négligeable.

  3. Les informations perçues par les médiums, que je qualifierai de compétents et intègres, vont toutes dans le même sens. Mes recherches confirment ça, aussi.

  4. Le point de départ reste les constatations pragmatiques du documentaire « la révélation des pyramides » mais aussi de plusieurs autres travaux.. En plus de Jacques Grimault et Patrice Pooyard, on peut citer les travaux de Robert Bauval, Chris Dunn, Joseph Davidovits, Guillaume Delaage et beaucoup beaucoup d’autres…

  5. Tous dans des domaines variés arrivent à mettre en évidence la présence de technologies avancées dans le passé de l’Humanité, issues d’une civilisation dont nous ne trouvons pas traces dans les écrits officiels de nos historiens.

Lesquels d’ailleurs ne répondent à aucunes des questions que l’on se pose:

  1. Qui étaient-ils ?

  2. Pourquoi nous ont-ils laissé les lieux sacrés et monuments que nous retrouvons partout sur la Terre ?

  3. A quelles fins ?

  4. Pourquoi sont-ils placés à des endroits spécifiques, liés entre eux ou alignés aux constellations ?

Mais comment savoir clairement quelle civilisation aurait pu nous léguer un tel savoir, sans connaitre la date a laquelle a été construite la grande pyramide de Gizeh, par exemple ?

Entre les - 4500 an av J.C. officiels et les travaux officieux, on se perd rapidement...

http://messagedelanuitdestemps.org/...

En « remontant le courant » de l’histoire de l’Homme, on se rend rapidement compte que rien n’est sûr et prouvable au delà d’une certaine époque…

Début de la fin ? Ou fin du début…?

Je me posais rapidement la question de nos origines et vint à constater que la date de début de « l’Histoire » de l’Humanité, qui devait logiquement commencer à la fin de la Préhistoire, n’était pas clairement définie… Ou tout du moins, pas unilatéralement par les historiens.

Pour certains, la préhistoire finit au moment de l’apparition des premiers écrits, soit vers - 3 400 av J.C. Pour d’autres, elle cesse à l’apparition de l’âge de fer, soit vers -1 200 av J.C., tandis que certains placent la fin au début de l’antiquité, soit vers - 700 av J.C.

On en perdrait son Latin !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Préh...

L’écriture comme point repère ?

Passé la consternation, je croise les informations en me disant que l’apparition de l’écriture me semble un bon repère pour définir le passage de l’ère non civilisé, dite préhistorique, vers l’âge de raison.

Ecritures Cunéïformes

Et là, je me retrouve en plein paradoxe temporel..

https://fr.wikipedia.org/wiki/Écri...

Bon finalement là, on nous dit que les premières écritures datent de - 5 000 an av J.C.

La définition de l’écriture est peut-être le fond du problème car il existe autant de définitions qu’il n’y a de types d’écritures. Entre les pictogrammes, idéogrammes, cunéiformes, phonétismes, hiéroglyphiques, cursives, démoniques…

Ecritures démoniques

Comment définir ce qui est une « écriture » ?

Pour moi, l’écriture prend son fondement dans une simple définition:

« Vouloir transmettre des informations à un tiers par la matérialisation concrète d’une expression écrite, dessinée, symbolisée ou représentée… » Cela est déjà de l’écriture.

J’étais loin de penser que ma définition, que je trouve déjà très vaste, allait bientôt s’élargir au niveau cosmique.

Naturellement je me suis penché sur le début de l’écriture sans me fixer sur une époque ni sur des lieux géographiques. Se faisant, j’ai remarqué que tous ces écrits anciens parlaient de la même chose: la création du Monde.

Ce qui parait logique, d’ailleurs, les plus anciens écrits ne se devaient-ils pas d’éclairer les événements de la création ?

Le début

Je dois prendre quelques exemples afin d’étayer mon propos et volontairement je ne passerai pas en revue toutes les époques et civilisations pour ne sélectionner que ce qui révèle mon hypothèse. Charge à vous de compléter votre conviction par des recherches complémentaires.

Cosmogonie, mythe de création…

Les livres parlants de la création du Monde sont bien connus, puisqu’ils servent de base à tous les courants religieux de la planète. On retrouve dans quasiment tous les écrits, la notion d’un chaos originel naissant du néant et s’ordonnant tout à coup, soit pas une force innommée soit par une force considérée comme divine.

Les créations terrestres s’enchainent alors, l’espace, le temps, la lumière et l’obscurité, les éléments primordiaux: eau, terre, feu et air.

C’est grâce à ces éléments fondamentaux que la vie apparait, puis vient l’Homme.

Certains mythes cosmogoniques nous parlent de cyclicité de l’Univers avec une alternance de fins de monde et de renaissances.

Dans bons nombres de récits liés à la génèse de l’Humanité, on retrouve des symboliques récurrentes, comme la présence du serpent représentant à la fois la création et/ou la destruction, l’arbre de vie indiquant, par ses neuf branches, les neuf étapes de l’élévation, le chiffre sept si représentatif de la source Divine, etc…


Différentes cosmogonies du Monde ?

Ils existent plusieurs types de croyances reliées à la création originelle. Selon les croyances nous retrouvons pour un certain nombre d’entre eux des dominantes de création du Monde par…

La matière primordiale

Hawaii, Amérique du Nord, Civilisations Précolombiennes, Egypte, Dogon, Afrique, Chine, Babylone, Nouvelle-Zélande, Viking, Judéo-chrétien, Japon, Polynésie.

Le Verbe

Afrique, Judéo-chrétien, Civilisations Précolombiennes, Afrique, Babylone, Polynésie, Amérique du Nord.

Un oeuf cosmique qui éclôt, qui se féconde…

Indonésie, Inde, Dogon, Afrique, Celte, Sibérie, Polynésie.

Le rêve

Aborigènes d’Australie, Inde.

Le démembrement d’un géant

Inde, Babylone, Viking, Civilisations Précolombiennes.

Passons plus en détails les cosmogonies principales dans les civilisations. Mon propos nécessite de le faire ainsi pour en arriver à des constatations factuelles qui changeront à jamais votre vision de la création.

Pour les Egyptiens:

La plupart des personnes, égyptologues ou pas, croient que les Egyptiens vouaient un culte à plusieurs dieux. Ceci tient essentiellement au fait qu’il existe plusieurs représentations graphiques de dieux anthropomorphes, à têtes d’animaux la plupart du temps.

Il n’en est rien car en réalité, les Egyptiens pensaient que seul le dieu Rê (Ra) avait créé le Monde… mais il est vrai qu’il possède trois représentations distinctes, ceci ayant eu pour effet de conclure à un polythéïsme des croyances Egyptiennes…


Rê alias Horus dans l'Egypte prédynastique


Il existe quatre mythes créateurs…

  1. A Héliopolis, c’est de Noun, l’océan primordial de la vie, que naquit Rê, le dieu aux trois visages. Tantôt Rê, le Soleil ou Atoum, l’être achevé ou encore Khepri, la renaissance. Voici donc posées nos trois étapes de vie de Rê. Il créé Shou, le sec et Tefnout, l’humide, qui donneront naissance à leur tour à Nout, le ciel et Geb, la terre. Puis nait un couple dont les consciences et spécificités s’incarnent en quatre entités distinctes: Osiris et Isis symbolisants le renouveau végétal alors que Seth et Nephtys représentent la stérilité.

  2. A Hermopolis c’est Thot qui crée le Monde par le Verbe et se rattache une «ogdoade» (groupe) de huit divinités primordiales, quatre couples de dieux mâles et femelles.

  3. A Memphis, la Divinité Ptah nait de Noun en prenant conscience de son existence. Utilisant la terre, il modele et donne naissance à l’Homme. Puis il cède sa place à Rê, le soleil qui dispense à l’Humanité ses bienfaits chaque jour.

  4. En Haute-Egypte c’est Amon, considéré comme le père des dieux fondateurs du monde qui féconde l’oeuf cosmique d’où naquit toute vie.

Pour les grands prêtres de l’école spirituelle des mystères, les fondements de création du Monde sont tout autres et comme nous le verrons plus tard, ils auront tendance à unifier les quatre mythes créateurs Egyptiens.

Pour les Sumériens:

Ce peuple dont on ignore tout était installé dans le sud de la Mésopotamie, autour de Sumer, vers - 6 000 av J.C. La civilisation Sumérienne prospère pendant plus de mille ans dans les villes de Our, Ourouk et Lagash pour ne nommer que les principales cités.

Les Sumériens ont inventé une écriture qui ne ressemble à aucune autre et elle est considérée comme la plus ancienne écriture connue, vers - 3 400 av J.C.

Comme vous allez pouvoir le découvrir, le courant religieux des Sumériens est polythéiste dans ses origines.


Les Annunakis manipulant le génome, brin par brin...

C’est de l’eau salée que nait Tiamat, à dominante féminine et de l’eau douce nait Apsü, à dominante masculine. De leur union naissent tous les dieux dont les principaux sont Enlil, Adad, Enki, Ishtar, Mardouk. Il existe aussi des dieux dominants, plus puissants, les Annunakis qui exploitent les sous-dieux Igigis.

Lors d’une guerre entre Mardouk et Tiamat, le cadavre de Tiamat donne naissance à l’Humanité. L’Homme devient l’esclave remplaçant les Igigis qui se révoltèrent contre les Annunakis.

Ce fondement de cosmogonie est bien éloigné des croyances catholiques et abrahmiques en général et c’est entre - 700 av J.C. et 100 ap J.C. que ce courant pourtant polythéiste adopte une croyance monothéiste.

Voir les écrits d’Anton Parks.

http://www.antonparks.com/main.php

Voir les travaux de Zechariah Sitchin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zecha...

Pour les Gréco-Romains de l’Antiquité:


La gréce


C’est vers - 800 av J.C. que les premières traces de mythologie Grecque apparaissent. Faite de rites, la religion grecque antique se dote de plusieurs dieux anthropomorphes munis d’attributs spécifiques comme la foudre, le trident, l’arc,…

Nous sommes en présence d’une religion là encore polythéiste.

Au début était la Béance (le chaos) d’où tous les éléments constituants le Monde actuel sont issus. Quatre entités en sortirent Gaïa (la Terre), Éros (l’Amour créateur), Érèbe (les Enfers) et Nyx (la nuit).

Gaïa donna naissance à Ouranos (le renouvellement), le ciel, considéré comme le fécondateur mâle. Naquirent ainsi les Titans, les trois cyclopes et les Hécatonchires (géants à 100 bras).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Relig...

Pour les Hindous:

Chez les hindous, il existe un notion de temps cyclique, une alternance de créations et destructions.


                              Brahma


Le Monde nait de Brahma qui se réveillant, ouvre les yeux et crée l’Univers et tout ce qu’il contient. Lorsqu’il s’endort, tout se détruit. Lors des phases d’éveil, c’est Vishnou qui protège le Monde alors que Shiva le détruit à l’endormissement de Brahma, pour permettre un nouveau cycle de renaissance au réveil suivant.

La représentation des actions des trois dieux principaux se nomme la Trimurti.

Lors des phases de sommeil, Vishnou rêve du Monde qu’il a connu et au moment de l’éveil, Brahma le matérialise tel que dans son rêve. Shiva anime, par sa danse, l’Univers et les cycles de la vie.

De multiples autres Divinités et Déités symboliques existent dans l’Hindouisme.

Pour les Mayas:

Il nous reste bien peu de choses pour comprendre les trois mille ans de civilisation Maya. A peine trois mystérieux Codex de feuilles peintes, quelques textes rédigés après les conquêtes Espagnoles (donc sans grande valeur) et des majestueuses villes aujourd'hui en ruines.

Difficile de cerner une civilisation aussi subtile et complexe avec si peu d’éléments.

Ce qui est sur, c’est que les Mayas avaient conscience des cycles temporels de créations et destructions, ils mesuraient le temps cosmique et s’adaptaient continuellement à lui. Ils avaient découpé le temps annuel en treize périodes de vingt jours mensuels.

Pour les Mayas, le dieu Soleil créa le Monde et imposa les cycles du temps. Deux dieux en un existe chez les Mayas, les jumeaux Hunahpu et Xbalanque. Ils maintiennent l’ordre dans le Monde en combattant les forces de la nuit, de l’ombre, de la magie de l’inframonde.


Dieu Soleil Maya

L’inframonde, le monde du dessous, recèle des créatures monstrueuses mais aussi, Xibalba, l’opposé de l’arbre cosmique soutenant les treize ciels du Monde Maya.

Les dieux donnèrent naissance aux hommes en utilisant la farine de maïs pour le façonner après avoir essayé par deux fois de manière infructueuse (avec de la glaise et du bois). Comme les premiers hommes étaient trop intelligents, ils voilèrent son regard pour qu’ils soient limités dans leur compréhension du Monde. Les Hommes vivent dans l’inframonde.

Pour les Incas:

Les Incas croyaient aux cycles de créations et destructions du Monde dans une boucle sans fin. C’est une succession de plusieurs ères solaires, durant mille ans, qui rythmaient ces cycles. Ils nommaient ceux-là Pachacuti, ce qui signifie « bouleversement de l’ordre du Monde ».


Apu Inti

Chaque cycle était censé accomplir l’annulation du précédent et permettre à l’Humanité de renaitre dans la paix et l’ordre. A ce moment la civilisation Inca renaitra et verra s’unir l’aigle du Nord et le Condor du Sud, s’envolants vers un nouvel horizon.

Pour les Incas la Force Divine créa le Monde, sa représentation est le Soleil. Le Soleil Divin s’incarne en trois étapes: Apu Inti, le Père ou Soleil Seigneur, Churi Inti, le fils ou Lumière du jour et enfin Inti Guauqui, le frère.

Ceci nous rappelle la croyance Egyptienne: un seul dieu créateur affublé de trois noms différents.

Le Monde fut découpé en trois:

  1. Huuoq Pacha, le Monde d’en-haut, où vivent les Dieux et les Déesses.

  2. Kay Pacha, le monde terrestre.

  3. Uhhu Pacha, le Monde d’en-bas et de la mort.

Pour les croyants abrahamique (Judaïsme, Islam, Christianisme):

Cette cosmogonie est considérée de manière unilatérale dans les trois religions comme symbolique.

Le Créateur est intemporel, sans début, ni fin, il créa le Monde en faisant tourner le vent de Dieu sur les eaux. Nous sommes ici dans les fondements d’une religion monothéiste, du moins de prime abord.

  1. Le premier jour, Dieu créa la Lumière par la parole «Que la lumière soit et la Lumière fut» faisant basculer le monde dans l’alternance entre le jour et la nuit.

  2. Le deuxième jour, il sépara le ciel et la mer.

  3. Le troisième jour, il créa la terre, la fertilisa pour donner naissance à la Vie.

  4. Le quatrième jour, il créa le Soleil et la Lune.

Je pense que vous connaissez la suite…

Pour l’Islam, il n’existe rien en dehors d’Allah, il est le créateur de tout.

Il est important de préciser que dans le Coran toutefois la notion de « jour » est équivalent à mille ans.

Pour les Dogons:

Les Dogons croient à une pluralité des mondes, d’univers infinis dans le cosmos. Chaque monde étant habité par des hommes aux spécificités catégorisées: hommes à cornes, hommes à queue, hommes ailés, hommes rampants, …


                          Peintures rupestres Dogons


Les connaissances des Dogons portent vers des univers multiples, existants entre eux avec des réactions de causalités que l’astronomie moderne confirme aujourd'hui.

Conclusions:

On peut donc voir que les croyances de la création du Monde sont parfois multiples dans une même civilisation, celles-ci intégrants parfois l’action d’une Divinité usant du Verbe créateur et utilisant la matière primordiale; ou bien un chaos s’organisant spontanément et permettant l’éclosion d’un oeuf de vie…

Le Monde serait donc né, parfois, de plusieurs influences cumulées.

On se rend rapidement compte que finalement nous savons bien peu de choses, de manière certaine, sur la création de notre Monde.

Comment est-ce possible qu’il y ait autant de récits différents sur la création du Monde ?

Si vous avez lu mon article « la Vérité et le Vrai » vous savez déjà quoi me répondre.

« Chacun voit dans son angle de vision, une Vérité qui n’est pas la réalité mais seulement son interprétation de celle-ci, lui donnant une certitude sur ce qui est Vrai. »

OK, c’est imparable !

Donc pour connaitre la vérité, il faut peut-être changer son angle de vision sur les écrits, mythes et croyances laissés par nos ancêtres..?

C’est ce que j’ai fait…

Affaire à suivre…

En savoir plus:

Chronologie:

http://www.chronologie-encyclopedique.fr/...

Ecriture:

http://www.hominides.com/html/dossi...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sumé...

Livres et articles à lire:

Les cahiers de Science & Vie « Histoires et civilisations » n163 Aout 2016.

Le Monde La Vie Hors-série n17 Juin 2016.

L’Histoire, les collections n69 Octobe/Décembre 2015.

Cosmogonie:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmo...

Egypte:

http://www.pharaon-magazine.fr/actu...

Incas:

http://www.peru-excepcion.com/guide...

Pré-Colombiens:

https://sites.google.com/site/civip...

Astronomie

http://www.cscfr.ch/activites/site_...

UNITY IS THE KEY SAS

9 avenue d'Italie

68110 ILLZACH, France

RCS Mulhouse – Siren: 837 659 523
Code APE: 5811z

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

© 2019 par Fabien Marchand pour UITK SAS.