• Fabien Marchand

Les quatre consciences © - Intellectuelle

Extrait de la formation "les quatre consciences©" de Fabien MARCHAND pour Unity is the Key SAS


« On a conscience avant, on prend conscience après. » Oscar Wilde


La Conscience Intellectuelle

Au départ 1 + 1 = 2


Nous voici face à la première conscience immatérielle. Elle est invisible, car nichée au coeur du cerveau, son organe de naissance et de tutelle. C’est ici, au sein des neurones, parmi les milliards de connexions synaptiques que nos raisonnements ont pris naissance. Lorsque nous étions un petit organisme à peine né, nos premiers émois vécus auront permis la naissance de raisonnement progressivement logique, puis analytique et enfin décisionnel. Petit à petit nous avons appris de toutes nos expériences. Ainsi, même nos premiers émois auront généré des interrogations et déstabilisations que nous avons cherché à rationaliser puis à contrôler pour nous rassurer.



Les sensations physiques ressenties grâce aux cinq sens ont sans doute été dans les premières expérimentations que nous avons pu faire. Le chaud est agréable, le bouillant est douloureux donc apprenons à faire attention pour ne pas s’ébouillanter et souffrir. C’est bien dans ce mot « donc » que nous percevons la puissance de cette conscience intellectuelle. Elle régule, mais est aussi nourrie de la logique, des analyses, des démonstrations, des comparaisons et selon toutes vraisemblances, de décisions. Elle n’agirait véritablement que par la logique des faits et des preuves… si les autres consciences ne l’influençaient pas autant.


Dans notre éducation seule la conscience intellectuelle est considérée. Notre société apportant une « éducation », qui au final ne sera qu’une ingestion de connaissances et non un savoir véritable.



L’éducation familiale, publique et sociétale conditionne la conscience intellectuelle à une seule polarité, le Yang. Les notions de bien et mal, les jugements de ce qu’il faut et ne faut pas faire dans la vie, les valeurs imposées par les autres sont autant de « devoirs » auxquels il faut se conformer.


Un conditionnement à un « il faut et je dois être ceci ou cela », un « ceci est acceptable et pas cela », un « ça, c’est bien et ça, ça ne l’est pas » s’avère être une série de pensées limitantes, empêchant l’écoute du Soi. Le Soi c’est cette partie qui détermine qui l’on est… et que nos décisions soient conscientes ou inconscientes, elles détermineront de toute façon qui l’on sera ...



Cet article est un extrait de la formation "les 4 consciences" de Fabien Marchand

Achetez immédiatement la formation complète !!




157 vues

Posts récents

Voir tout